Français Lun - Ven 08:00-18:00 +237 243105872
Excellence, Ethique, Responsabilité, Ouverture

Document de référence de la session de dialogue participatif sur les élections au Cameroun

Le Document de référence de la session de dialogue participatif sur les élections au Cameroun a été élaboré par le Centre Africain d’Etudes Internationales, Diplomatiques, Economiques et Stratégiques (CEIDES) en vue de servir de base de travail dans le cadre d’une session de dialogue participatif sur les élections au Cameroun. Cette entreprise du CEIDES, menée en partenariat avec la Kofi Annan Foundation (KAF), avec l’engagement d’ELECAM, le concours des autorités camerounaises et le soutien des partenaires internationaux comme la Suisse, s’inscrit en droite ligne des objectifs de l’Initiative d’Intégrité Electorale (EII) lancée en 2013 par la KAF, conformément à une recommandation de la Commission mondiale sur les élections, la démocratie et la sécurité. De fait, l’EII, programme visant la constitution d’un réseau informel d’organisations et d’individus partageant une attention commune notamment pour les pays où les élections peuvent être source d’instabilité, appelait l’organisation d’un dialogue sur les élections au Cameroun. Ce, dans l’optique de créer un cadre idoine pour des échanges directs sur le système électoral camerounais entre les différentes parties prenantes, et aboutissant à des engagements réciproques de nature à réduire les risques liés aux échéances électorales de 2018.

Ainsi, les 06 et 07 décembre 2017, une rencontre de haut niveau sur le thème : « dialogue participatif sur les élections au Cameroun : restitution du document de référence » s’est tenue à Yaoundé, au Djeuga Palace Hôtel. Avec pour objectif général la restitution du présent document de référence, cette session de dialogue participatif sur les élections au Cameroun, a été marquée par la présence active d’ELECAM, des administrations concernées, des services de sécurité, des partis politiques, des universitaires, des partenaires internationaux et des médias.

Les débats organisés à ce compte ont abouti à la formulation de recommandations adressées à la société civile, aux partis politiques, aux médias, aux pouvoirs publics et à l’administration d’Etat et à Elecam. Dans le même temps, les participants ont reconnu la pertinence du document de référence qui présente la synthèse la plus poussée du système électoral camerounais, ses points d’améliorations en vue d’une conformité accrue avec les standards internationaux et les conditions du bon déroulement des élections à venir. Ils ont unanimement souhaité que sa version enrichie et actualisée fasse l’objet d’une large diffusion notamment à travers des séances de partage d’information (sessions et d’ateliers) à l’échelle infranationale.

La méthode mobilisée pour produire le présent document a combiné deux approches. Premièrement, une phase d’analyse textuelle du code électoral éclairée par l’exploitation de la documentation disponible sur la question.

Deuxièmement, une phase d’enquête auprès de groupes cibles. Celle-ci s’est déroulée du 08 au 16 septembre 2017 essentiellement par voie d’entretiens téléphoniques sur la base de guides d’entretien également joints en annexe, complétés par un entretien direct avec des cadres d’Elecam le 18 septembre 2017.

Telle est la démarche qui a abouti à la production de ce document de travail. Il comporte quatre (04) principales articulations : une présentation du contexte politique, économique et social du Cameroun (partie préliminaire), un exposé du cadre juridique et institutionnel des élections au Cameroun (première partie), une évaluation du système électoral camerounais assortie de propositions de recommandations incluant le mécanisme de suivi-évaluation de leur mise en oeuvre (deuxième partie), le projet de programme thématique de la session de dialogue (troisième partie), une bibliographie et des annexes.

Le Document de référence de la session de dialogue participatif sur les élections au Cameroun est disponible sur demande.

Laisser un commentaire